www.archive-net-2013.com » NET » U » UDB-BZH

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 996 . Archive date: 2013-09.

  • Title: Union Démocratique Bretonne - UDB : parti politique breton
    Descriptive info: .. Mon espace perso.. Home.. Qui sommes-nous ?.. L’UDB.. La Charte d’adhésion.. Le Congrès de l’UDB.. Les élus.. Sevel Arc’hant.. Les PPB.. Le trombinoscope.. Actualités.. Agenda.. Prise directe.. Le Peuple Breton.. TV.. An English blog.. Blog.. Communiqués.. Bureau politique.. Les fédérations.. Blog UDB Jeunes.. Élections.. RPS.. ALE.. Notre programme.. De Bretagne.. De Gauche.. Écologiste.. Nos campagnes.. Blog Études et Réflexions.. Ressources.. Agir.. Rejoindre l’UDB.. Rejoindre les jeunes.. Nous aider.. Tracts.. Logos.. Dans la vie publique.. Boutique.. Contact.. Congrès de l'ARF.. L'ARF tient sous congrès à Nantes sous le mot d'ordre "Décentralisation : partageons l'avenir !" • Pour l'UDB, l'avenir, c'est une Bretagne autonome et réunifiée au sein de la République française.. Rejoignez-nous !.. •.. Écouter la conférence.. centralisation française.. Forum-débat.. sur la centralisation.. à la française.. le 23 novembre 2013 à Lorient.. Organisé par les ".. Études et Réflexions.. " de l'UDB • Plus d'information :.. http://centralisation-francaise.. fr.. Un statut particulier.. il faut un statut particulier pour la Bretagne.. Ce que le projet de loi de décentralisation permet aux grandes agglomérations doit être possible pour les régions.. Consulter le communiqué.. -.. 10 propositions de l'UDB.. Européennes 2014.. La fédération Régions et Peuples Solidaires (RPS) sera présente aux Européennes 2014.. :.. Lire le communiqué.. Il faut relancer la commission mixte.. Réunification :.. bilan et de perspectives pour la commission mixte Région Bretagne / département Loire-Atlantique.. -.. Plus d'info - Télécharger la brochure.. Revue de presse.. Previous.. Next.. Congrès de l'ARF.. centralisation française.. Un statut particulier.. Européennes 2014.. Il faut relancer la commission mixte.. Je souhaite m’abonner.. Je souhaite recevoir un exemplaire gratuit.. Je m’abonne à la newsletter.. Samedi 23 nov.. à Lorient.. Forum-débat le 23 novembre 2013 sur la centralisation à la française.. 12/07/2013 Plus d'information :.. Lire la suite : Samedi 23 nov.. à.. Le jeudi 19 septembre à Nantes lors du congrès de l'ARF.. 10/09/2013 L'Association des Régions de France tient son congrès annuel, les 19 et 20 septembre à  ...   de l’.. Lire la suite : Dominique.. Françoise Morvan part encore en guerre contre la charte des langues régionales.. 03/07/2013 Engagement 56 Je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.. Lire la suite : Françoise Morvan.. Fédérations.. UDB Kreiz Breizh : CCKB, les intrigues politiciennes ne doivent pas prendre le pas sur la politique.. 18/09/2013 CCKB : pour l’UDB Kreiz Breizh, les intrigues politiciennes ne doivent pas prendre le pas sur la politique.. Monsieur Jean-Yves Philippe doit connaître toutes les informations qui suivent : la population.. Lire la suite : UDB Kreiz Breizh.. UDB Pays de Quimperlé : hommage à Mona Ozouf.. 17/09/2013 « Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre » Condorcet HOMMAGE à Mona Ozouf La Ville de Bannalec rend hommage à Mona ozouf.. Désormais, l'école publique élémentaire de Banna.. Lire la suite : UDB Pays de.. Élus.. "Décentralisation : On est loin de l'ambition affichée par François Hollande".. Les Bonnets Rouges n˚39 - Septembre 2013.. 20/09/2013.. Lire la suite : "Décentralisation.. Présentation du PEAN ( Périmètre de protection des Espaces Agricoles et Naturels périurbains) de Nantes-Nord.. 19/09/2013 Présentation du PEAN ( Périmètre de protection des Espaces Agricoles et Naturels périurbains) de Nantes-Nord par Pierre Even, conseiller municipal de Nantes et conseiller communautaire à ses collègues conseillers m.. Lire la suite : Présentation du.. 02.. 96.. 61.. 48.. 63.. RECEVOIR.. notre.. LETTRE.. ADHÉRER.. ou.. FAIRE UN DON.. Congrès de l'ARF à Nantes.. Centralisation à la française : pourquoi ? ses effets !.. Bretagne à Petite Vitesse.. Il faut relancer la commission mixte Région Bretagne / département Loire-Atlantique.. Décentraliser : L'UDB fait 10 propositions.. Avec l'UDB.. Mots-clefs.. culture.. écologie.. éducation.. collectivités.. Europe.. justice.. monde.. santé.. sécurité.. société.. économie.. langues.. énergie.. nucléaire.. réunification.. mer.. video.. centralisation.. emsav.. cultures.. Retourner en haut de page.. Accueil.. Espace presse.. Flux RSS.. CGV.. Mentions légales.. Plan du site.. Newsletters.. w.. g.. 2013 UDB - Réalisé par.. 1-ter-net..

    Original link path: /index.php/fr/
    Open archive

  • Title: UDB
    Descriptive info: Articles.. Multilingues.. Galisianeg / Galicien / Galician / Galego.. A Union Democrática Bretona é un partido político, de esquerdas, bretón e ecoloxista, que traballa para aumentar os poderes rexionais, pola autonomia no seo da República francesa dentro dunha Europa federal.. Presente en todas as eleccións, a UDB queres aplicar políticas solidarias en favor do desenvolvemento sostíbel da economía e da sociedade bretona.. A UDB quere a reunificación da Bretaña en cinco departamentos, coa Loire – Atlantique.. Galleg / Français / French / Français.. L’Union Démocratique Bretonne est un parti politique, de gauche, breton et écologiste, qui œuvre à donner de larges pouvoirs régionaux, par l’autonomie au sein de la République française et dans une Europe fédérale.. Présente à toutes les élections, l’UDB veut appliquer des politiques solidaires en faveur du développement durable de l’économie et de la société bretonne.. L’UDB veut la réunification de la Bretagne à cinq départements, avec la Loire-Atlantique.. Italianeg / Italien / Italian / Italiano.. La Unione Democratica Bretone è un partito politico di sinistra, bretone ed ecologista.. La sua attività è finalizzata ad attribuire rilevanti poteri regionali, per l’autonomia nell’ambito della Repubblica Francese e in una Europa federale.. Presente in tutte le consultazioni elettorali, l’UDB intende applicare politiche solidarie in favore dello sviluppo duraturo dell’economia e della società bretoni.. L’UDB auspica la riunificazione della Bretagna in cinque dipartimenti, con la Loire-Atlantique.. Katalaneg / Catalan / Catalan / Català.. La Unió Democràtica Bretona és un partit polític d’esquerres, bretó i ecologista, que treballa per aconseguir més poders regionals i per l’autonomia dins  ...   bum adran Llydaw gyda’r.. Loire-Atlantique.. Nederlandeg / Néerlandais / Dutch / Nederlands.. De Bretoense Democratische Unie (.. ) is een linkse, pro- Bretoense en ecologistische politieke partij.. De UDB streeft naar ruime autonomie voor Bretagne binnen de Franse Republiek en in een federaal Europa.. Daarnaast ijvert de UDB steeds voor solidariteit, duurzame economische ontwikkeling en een sterke Bretoense samenleving.. De Bretoense Democratische Unie is fervent voorstander van de hereniging van Bretagne, met de vijf historische departementen én het departement Loire- Atlantique.. Saozneg / Anglais / English / English.. The Breton Democratic Union (.. Union Démocratique Bretonne.. or UDB) is a green, left-wing party from Brittany.. The UDB seeks to obtain greater regional powers for Brittany, through autonomy within the French Republic and as part of a federal Europe.. Standing in all elections, the UDB wants to implement policies that are based on solidarity and in favour of the sustainable development of the economy and of the Breton society.. The UDB wants to see the reunification of the five departments of Brittany with the Loire-Atlantique.. Spagnoleg / Espagnol / Spanish / Español.. La Unión Democrática Bretona es un partido política, de izquierdas, bretón y ecologista, que trabaja para aumentar los poderes regionales, por la autonomía en el seno de la República francesa dentro de una Europa federal.. Presente en todas las elecciones, la UDB quiere aplicar políticas solidarias en favor del desarrollo sostenible de la economía y de la sociedad bretona.. La UDB quiere la reunificación de la Bretaña en cinco departamentos, con la Loire – Atlantique..

    Original link path: /index.php/fr/component/content/article/14-contenus-fixes/960-multilingues
    Open archive

  • Title: UDB : Parti politique breton
    Descriptive info: L’Union Démocratique Bretonne est un parti politique, breton, de gauche et écologiste, qui œuvre à donner de larges pouvoirs régionaux, par l’autonomie au sein de la République française et dans une Europe fédérale.. Présente à toutes les élections, l’UDB veut appliquer des politiques solidaires en faveur du développement durable de l’économie et de la société bretonnes.. L’UDB veut la.. réunification de la Bretagne.. à cinq départements, avec la Loire-Atlantique.. Brève histoire de l'Union Démocratique Bretonne.. L’Union démocratique bretonne est un.. parti politique breton.. , de gauche et.. écologiste.. , qui milite pour l’autonomie de la Bretagne et qui compte près d’une centaine de conseillers municipaux et quatre élus au Conseil régional de la "Région Bretagne".. L’UDB fait paraître un mensuel :.. Le Peuple breton.. Dès sa création en 1964, l’UDB s’attache à allier ancrage à gauche, engagement pour la Bretagne et solidarité internationale.. L’UDB est un parti breton.. L’UDB ne dépend d’aucune structure orchestrée de Paris.. Elle est organisée sur les cinq départements bretons et possède une fédération extérieure.. L’UDB milite pour la réunification administrative de la Bretagne et pour la défense des droits du peuple breton, notamment les droits culturels et linguistiques.. L’UDB est un parti de gauche, elle propose un projet de société au service des solidarités, la maîtrise politique des services publics et elle participe activement aux principales mobilisations pour la défense des droits sociaux.. L’UDB est présente systématiquement dans des majorités ou des oppositions de gauche.. L’UDB est un parti écologiste.. Elle milite notamment pour la sortie du nucléaire et des énergies fossiles, le développement des énergies renouvelables et des logements économes en énergies, l’interdiction des cultures OGM en plein champ, une agriculture paysanne au service de la production alimentaire, la reterritorialisation des activités économiques et humaines… Lors des élections européennes de 2009 et des élections régionales de 2010, l’UDB a participé à l’aventure « Europe Ecologie ».. L’UDB milite pour l’autonomie de la Bretagne réunifiée, c’est-à-dire pour l’obtention de réels pouvoirs politiques, législatifs et financiers, dans le cadre de la République française renouvelée, une VIe République fédérale au diapason de la majorité des démocraties de l’Union européenne et permettant le développement de ses régions.. L’UDB est membre de la fédération « Régions et Peuples Solidaires » (.. ), association de partis autonomistes en France métropolitaine.. Au niveau européen, elle est membre de « l’Alliance libre européenne » (.. ).. Ces deux structures regroupent des partis régionalistes, autonomistes ou indépendantistes rejetant clairement l’usage de la violence comme action politique et œuvrant au développement équilibré et harmonieux des régions de France, d’Europe et du monde.. L’UDB milite en faveur du fédéralisme différencié et œuvre en faveur d’une Europe des régions.. A l’international, l’UDB soutient les peuples en lutte pour leur liberté.. Nos objectifs ?.. L’Union démocratique bretonne milite pour :.. La reconnaissance du peuple breton par la France et l’Union européenne.. Une large autonomie, respectant les frontières historiques de la Bretagne.. Un Parlement breton, élu au suffrage universel direct,.. et un gouvernement autonome responsable devant le Parlement.. La mise en place d’un projet de société pour la Bretagne, fixant des objectifs de développement durable, de justice sociale et de protection de l’environnement.. La représentation directe du peuple breton dans les instances européennes dans le cadre d’une Europe fédérale des peuples et des régions.. Nos valeurs ?.. Le document de référence de l’Union démocratique bretonne est la charte que ses militants ont adoptée en 2000, charte qui exprime clairement le socle des valeurs qui nous rassemblent et nous unissent.. C’est sur la base de cette.. charte.. que les personnes décident ou non d’adhérer à l’UDB.. Si cette charte marque évidemment une évolution par rapport à la charte fondatrice de 1964, elle réaffirme toutefois les valeurs fondamentales des origines : l’aspiration à l’autonomie, l’engagement à gauche, le refus de se laisser enfermer dans une problématique uniquement bretonne, l’ouverture aux autres peuples, la participation au débat démocratique et aux élections, le rejet absolu de la violence comme mode d’expression politique, le refus de toute forme de xénophobie, de chauvinisme et d’exclusion.. Par rapport à la charte d’origine, elle entérine également la dimension écologique de notre engagement et insiste sur la prévalence du droit du sol et d’une vision ouverte de la Bretagne.. L’Union Démocratique Bretonne : un parti politique.. Les ressources de l’Union Démocratique Bretonne sont saines.. “.. ” en est l’association de financement.. Nous avons quatre ressources financières :.. Le financement publique par la dotation de l’État, basée sur nos résultats aux élections législatives.. Les cotisations des élus ; elles sont importantes pour notre financement.. Tout aussi important, les cotisations des adhérents financent également le parti.. C’est même le fondement de nos ressources.. Fiables et régulières, elles sont le lien direct entre les adhérents, l’action du parti — le  ...   nouant une alliance avec les partis français de gauche, en soutenant les candidatures Mitterrand en 1965 et 1974, en appuyant fortement les mouvements sociaux (être syndiqué est à l’époque un impératif pour pouvoir adhérer), elle fait passer une partie de ses idées dans les forces progressistes et la jeunesse et contribue à réhabiliter l’action politique bretonne, pénalisée jusque-là par l’ombre des événements de 1940-1944.. Mais grâce à l’opiniâtreté et au dévouement de ses responsables, l’UDB va connaître un fort essor dans la seconde moitié des années soixante-dix.. L’UDB, très bien implantée, atteint le millier d’adhérents.. Son mensuel, « Le Peuple breton » tire à 15000 exemplaires.. Alors que de nombreuses formations bretonnes n’auront connu qu’une existence éphémère, l’UDB se pérennise, pour plusieurs raisons.. Tout d’abord, une base doctrinale rigoureuse – vocation nationale de la Bretagne et socialisme -, une structure bien charpentée, une véritable discipline militante, une stratégie constante, payante jusqu’en 1982-83 – l’Union de la Gauche -, un soutien effectif aux luttes sociales et culturelles, qui en fait un parti présent sur le terrain.. De plus, la qualité des analyses développées dans « Le Peuple breton » confère de la crédibilité au parti.. L’UDB prendra assez tôt des options en matière d’environnement.. C’est ainsi que, dès le Congrès de Brest, en 1978, elle se prononce officiellement contre le nucléaire et sera très présente dans le combat de Plogoff.. Les années quatre-vingt sont très difficiles pour l’UDB.. Minée par des dissensions internes, la formation autonomiste est victime d’une scission en 1984.. Les puissantes fédérations du Léon et de Brest décident de la quitter, prétextant notamment la proximité trop grande entre l’UDB et le PS Une partie des dissidents formera Frankiz Breizh mais beaucoup de militants se retirent de l’action politique, certains d’entre eux décidant de réorienter leurs efforts vers la sphère culturelle.. Quelques-uns rallient le PS ou le PCF.. L’UDB parvient très difficilement à subsister.. Mais la qualité de sa structure, son réseau d’élus et le dévouement sans limite de ses responsables lui permettront de passer ce cap délicat.. Une présence marquée sur la scène européenne à partir du milieu des années quatre-vingt grâce à la participation active à l’ALE (« Alliance Libre Européenne »), la fondation de « Régions Peuples Solidaires » dans le cadre de l’Hexagone, les exemples stimulants des autonomies obtenues par le Pays de Galles et l’Ecosse, un net regain d’intérêt pour l’identité bretonne, une adaptation des modes de fonctionnement militants aux mentalités nouvelles et une réactualisation de la doctrine tenant compte des évolutions de la société bretonne et française, autant d’éléments qui expliquent le redressement de l’UDB dans les années quatre-vingt-dix.. Elle parvient par ailleurs à se réimplanter dans des secteurs d’où elle avait disparu de la scène politique, notamment à Quimper et à Brest.. En 2004, après 3 tentatives infructueuses, l’UDB fait enfin entrer au Conseil Régional de Bretagne, trois élus et un apparenté pour former le groupe UDB-Gauche Alternative.. C’est finalement une alliance avec les Verts bretons qui permettra de réaliser un score commun de 9.. 70 % profitable aux deux organisations.. Un premier bilan extrait de la brochure “Histoire de l’UDB”, de Jean-Jacques Monnier.. L’influence intellectuelle de l’UDB a été importante, sans commune mesure avec ses résultats électoraux.. Elle a transité par les publications, la presse, les affiches, les slogans (“Bretagne = colonie”, “vivre travailler et décider en Bretagne”), des communiqués, des tribunes libres.. Des intellectuels de l’UDB ont été reconnus pour leurs travaux (histoire, géographie, sciences politiques, écologie, économie) dans et hors de l’UDB.. Le petit livre jaune Bretagne colonie a été diffusé à 10 000 exemplaires.. La brochure “pêche” publiée sous la responsabilité de Paul Gueguéniat, a servi au ministre Le Pensec pour son plan de relance de la pêche artisanale.. Mais l’UDB n’a pas réussi à faire sauter le verrou du centralisme des médias, des financements, des décisions dans un hexagone qui demeure claquemuré dans un dysfonctionnement centralisé, bureaucratisé, appuyé sur le refus de reconnaitre les diversités internes.. Jamais la Bretagne n’a été aussi populaire, jamais son identité n’a été perçue de façon aussi positive, en particulier au dehors.. L’UDB y est certes pour quelque chose, avec son combat clair et démocratique.. Mais.. le centralisme, garant du conservatisme.. et de l’absence de solidarité entre les groupes sociaux d’une part, entre les régions de l’autre, n’est pas sérieusement entamé.. Encore tout un programme pour la décennie !.. Vous pouvez commander la brochure “.. Histoire de l’UDB.. “, au prix de.. 7 €.. franco de port à l’UDB (9 rue Pinot Duclos 22000 Saint-Brieuc).. • • •.. Chronologie.. brève présentation historique.. Éléments pour l'histoire de l'UDB.. Quelques éléments pour l'Histoire de l'UDB seront regroupés dans cette.. catégorie.. , dont la.. Charte de 1964.. Dans la même catégorie.. Presses Populaires de Bretagne..

    Original link path: /index.php/fr/qui-sommes-nous/l-udb
    Open archive

  • Title: La Charte d’adhésion
    Descriptive info: Notre Charte.. La charte de l’Union Démocratique Bretonne rassemble nos valeurs.. Les.. statuts.. et le.. règlement intérieur.. permet le fonctionnement de nos institutions démocratiques.. Charte d’adhésion à l’Union Démocratique Bretonne.. Adoption le 29 avril 2000 à Ploemeur.. Article 1 : L’Union démocratique bretonne (UDB) est un.. parti politique.. qui rassemble les Bretons d’origine ou d’adoption et les amis de la.. Bretagne.. conscients de l’existence du.. peuple breton.. L’UDB agit pour la reconnaissance des droits du peuple breton au niveau de l’Etat français, de l’Union européenne et des instances internationales.. Article 2 : L’UDB agit dans l’ensemble de la Bretagne et milite pour sa réunification administrative.. Article 3 : L’UDB agit pour la construction d’une Europe fédérale et solidaire des peuples et des régions.. Article 4 : L’UDB agit pour les droits culturels du peuple breton, notamment le droit effectif pour tout Breton d’accéder à la connaissance de son histoire, de sa culture et des langues de Bretagne.. Article 5 : L’UDB agit pour que la Bretagne soit dotée d’institutions autonomes et des moyens de son développement.. Article 6 : L’UDB condamne toute forme de dégradation de la personne humaine, notamment le racisme, le fascisme et les totalitarismes de toute nature.. Elle oeuvre pour l’établissement d’un régime résolument démocratique tant sur le plan individuel que collectif.. Article 7 : L’UDB situe son action politique dans le cadre du débat démocratique, excluant tout recours à des moyens violents.. Article 8 : L’UDB affirme la primauté de la personne humaine et du travail sur le capital et la nécessité d’une régulation et d’une orientation de l’économie de marché par la puissance publique et l’action citoyenne.. Article 9 : L’UDB affirme le rôle primordial des organisations syndicales et professionnelles et des associations pour plus de démocratie dans l’économie.. Article 10 : L’UDB oeuvre pour l’établissement d’une société solidaire, ce qui implique la redistribution des richesses entre individus, entre régions et entre peuples au niveau européen comme au niveau mondial.. Article 11 : L’UDB oeuvre pour un développement durable qui préserve l’avenir de la planète et des générations futures.. Ceci suppose la démocratisation et le renforcement des structures internationales, tant européennes que mondiales.. Article 12 : L’UDB est solidaire des peuples qui luttent pour leur liberté politique, économique et culturelle.. Article 13 : L’UDB, hostile au militarisme, agit pour le désarmement généralisé et en priorité pour la dénucléarisation.. Elle défend le devoir d’ingérence, sous le contrôle d’instances internationales démocratiques, pour mettre fin aux violations massives des droits de l’homme dans les conflits internationaux ou internes aux Etats.. Télécharger la charte d'adhésion.. Statuts de l’Union Démocratique Bretonne.. Statuts après modifications du 12 Novembre 2000.. l.. But et composition de l’association.. Article premier :.. L’association dite « Union Démocratique Bretonne », fondée en 1964, a pour but de défendre politiquement les intérêts de la Bretagne.. Pour cela, elle veut rassembler dans la mesure de ses moyens, les Bretons et amis de la Bretagne désireux d’oeuvrer pour la promotion de la personnalité bretonne, sur des bases démocratiques et modernes.. Sa durée est illimitée.. Son siège social est à Nantes.. Article 2 :.. Les moyens de l’association sont :.. - l’étude des problèmes bretons,.. - la publication de brochures, bulletins et mémoires,.. - l’édition d’organes de presse,.. - l’organisation de fédérations et sections,.. - et l’utilisation de tout moyen légal d’expression,.. Article 3 :.. L’association se compose de membres adhérents.. Les adhérents paient chaque année une cotisation minimale dont le montant est fixé par le Congrès, et facultativement, une cotisation progressive dont le barème indicatif est fixé par le Bureau Politique.. Tout adhérent à jour de cotisation peut participer comme observateur à toute réunion des instances statutaires de l’association.. Il peut être invité ou autorisé à s’y exprimer.. Article 4 :.. La qualité de membre de l’association se perd :.. - par démission, qui ne peut être acceptée qu’après paiement des cotisations échues de l’année courante (art.. 4 de la loi du 1er juillet 1901) ;.. - par la radiation, prononcée pour non paiement de la cotisation ou pour des motifs graves par le Bureau Politique, le membre intéressé ayant été préalablement appelé à fournir des explications.. ll.. Administration et fonctionnement.. Article 5 :.. L’administration est assurée par un Comité directeur ou Bureau politique composé de membres de droit, désignés par les Congrès fédéraux à raison de deux par fédération (responsable fédéral et 2ème représentant), et d’un nombre égal élu par le Congrès national.. Les membres du Bureau politique sont élus pour deux ans au scrutin secret.. Les membres sortant sont rééligibles s’ils ont obtenu, pour l’exercice écoulé, quitus du congrès - national ou fédéral - qui procède à l’élection des nouveaux membres.. Le Bureau politique élit parmi ses membres les titulaires des principales fonctions exécutives, parmi lesquelles figurent :.. le responsable du service Voix du Parti, président et porte-parole de l’association ;.. le responsable du service Vie du Parti, secrétaire de l’association ;.. le responsable du service Moyens du Parti, trésorier de l’association ;.. Les titulaires des principales fonctions exécutives forment ensemble le secrétariat général de l’association.. Article 6 :.. Le Bureau politique se réunit au moins une fois par trimestre.. Il fixe le calendrier et l’ordre du jour de ses réunions.. Des réunions extraordinaires sont convoquées à l’initiative d’une majorité des membres du secrétariat général ou à la demande d’un tiers au moins des membres du Bureau.. La présence de la moitié de ses membres est nécessaire pour la validité de ses délibérations.. Aucun quorum n’est requis en cas de nouvelle convocation.. Le secrétariat général est habilité à prendre, en cas d’urgence et entre deux réunions du Bureau politique, toute décision relevant de la compétence de ce dernier, sous réserve d’en rendre compte à la réunion ordinaire suivante, et d’en recevoir quitus.. Le quitus est implicite si aucun membre du Bureau politique ne sollicite un vote sur les décisions prises en vertu du présent alinéa.. Article 7 :.. Les fédérations et sections regroupent les adhérents appartenant à des ensembles géographiques définis :.. par les Congrès nationaux pour les fédérations ;.. par les Congrès fédéraux pour les sections ;.. ou conformément aux décisions de ces instances.. Les adhérents de chaque fédération délibèrent en assemblée fédérale pour préparer les Congrès ou Conventions nationales, et en Congrès fédéral pour appliquer les décisions de ses derniers, élire le responsable de fédération et un deuxième représentant de la fédération au Bureau politique, ainsi qu’un bureau de quatre membres dont un secrétaire et un trésorier.. Les sections relaient l’action de la fédération dans une subdivision locale ou autre de celle-ci.. Après chaque Congrès fédéral ordinaire, elles élisent leur bureau composé au moins d’un responsable, d’un secrétaire et d’un trésorier.. Le bureau fédéral, les adhérants de la fédération membre du Bureau politique et les responsables de section forment le comité fédéral, instances délibératives de la fédération.. Les fédérations et sections ne disposent pas d’une personnalité juridique distincte de celles de l’Union Démocratique Bretonne.. Elles peuvent toutefois être autorisées à ouvrir des comptes postaux ou bancaires dans les conditions fixées par le Bureau politique.. Elles peuvent également s’exprimer publiquement en leur propre nom, en précisant s’il y a lieu que leur expression n’engage pas politiquement l’ensemble de l’association.. Le Bureau politique peut suspendre temporairement une fédération qui connaît de graves difficultés de fonctionnement, et rend compte des décisions de l’espèce au plus prochain Congrès national.. Article 8 :.. Le Congrès national de l’Union Démocratique Bretonne comprend les membres du Bureau politique, qui disposent chacun d’un mandat, et les délégués désignés par les fédérations, qui disposent ensemble d’au moins cent mandats, répartis entre les fédérations proportionnellement à leurs effectifs à jour de cotisation.. Les Congrès ordinaires sont réunis tous les deux ans aux dates fixées par le bureau politique.. Le.. Congrès.. ordinaire entend les rapports sur l’activité du Bureau politique, sur la situation matérielle et morale de l’association.. Il approuve les comptes des exercices clos, fixe les orientations de l’association, vote après délibération sur toutes les questions mises à l’ordre du jour et pourvoit à la désignation de la moitié des membres du Bureau politique.. Des Congrès extraordinaires ou des Conventions nationales sont convoqués par le Bureau politique, sur un ordre du jour particulier, à son initiative ou sur la demande expresse de la moitié au moins des comités fédéraux.. Les Conventions nationales réunissent les membres du Bureau politique et ceux des Bureaux fédéraux.. Chaque participant dispose d’un mandat, sauf s’il est expressément décidé d’appliquer une pondération analogue à celle retenue pour les Congrès nationaux.. Le bureau de Congrès ou de Convention est désigné parmi ses membres par le bureau politique sortant.. Il prend toute décision et rend tout arbitrage utile au déroulement statutaire du Congrès ou de la Convention.. Lors des Congrès nationaux ordinaires, il forme, en s’adjoignant un représentant de chacune des fédérations, une Commission des Résolutions chargée d’organiser les votes soumis aux congressistes, en proposant le cas échéant ses propres amendements ou contre-propositions.. Le Bureau politique étend cette disposition, s’il le juge utile, aux congrès extraordinaires et aux Conventions nationales.. Article 9 :.. L’association est représentée en justice et dans tous les actes de la vie civile par son président, qui doit jouir du plein exercice de ses droits civils.. Des mandats particuliers de représentation peuvent être attribués par le Bureau politique.. Article 10 :.. Les dépenses sont ordonnées par le Bureau politique ou par ceux de ses membres mandatés par lui à cet effet.. Il est tenu au jour le jour une comptabilité deniers par recettes et dépenses et, s’il y a lieu, une comptabilité matière.. Chaque fédération tient une comptabilité distincte qui forme un chapitre spécial de la comptabilité d’ensemble de l’association.. Article 11 :.. L’adhésion à l’association implique l’obligation de se conformer au règlement intérieur qui prescrit toutes les dispositions relatives à la vie de l’association non prévues par la loi, la règlementation ou les présents statuts.. Le règlement intérieur est établi par le Bureau politique.. llI.. Changements, modification des statuts, dissolution de l’association.. Article 12 :.. Le président doit faire connaître dans les trois mois à la préfecture du département ou à la sous-préfecture de l’arrondissement dans lequel l’association a son siège, tous les changements survenus dans l’administration ou la direction de l’association ainsi que toutes les modifications apportées aux statuts.. Ces modifications sont en outre enregistrées dans un registre spécial, coté et paraphé.. Article 13 :.. Toute modification des statuts doit être approuvée par un vote à bulletin secret du Congrès.. Article 14 :.. La dissolution de l’association ne peut être prononcée que par le Congrès national convoqué spécialement à cet effet.. Le vote de dissolution doit être acquis à une majorité des deux tiers des mandats.. Le Congrès de dissolution désigne un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation des biens de l’association.. Il attribue l’actif net conformément à la loi.. La dissolution doit faire l’objet d’une déclaration à la préfecture ou à la sous-préfecture du siège social.. Règlement intérieur de l’Union Démocratique Bretonne.. Préambule.. Le règlement intérieur est établi en vue de fixer un certains nombres de règles pour permettre à l’Union démocratique bretonne de fonctionner au mieux, pour servir de références communes quant aux règles de fonctionnement.. Il explicite et complète ce qui n’est pas prévu dans les statuts.. Le règlement intérieur est conforme aux statuts de l’UDB, aux valeurs contenues dans la Charte de l’UDB, aux décisions des Congrès nationaux successifs, et aux lois et réglementations.. Il est établi par le seul Bureau politique conformément à l’article 11 des statuts.. Ce texte se substitue à tout règlement intérieur antérieur.. Article 1 – L’adhésion – Les cartes d’adhérents.. 1.. 1 – Tout breton ou ami de la Bretagne peut demander à adhérer à l’Union Démocratique Bretonne s’il est en accord avec le texte de la Charte de l’UDB et règle une cotisation.. 2 – Les sections et fédérations sont habilitées à accepter les nouvelles adhésions sous réserve d’opposition du Service des affaires intérieures.. Après paiement d’une première cotisation le secrétaire de section doit prévenir au plus vite le secrétaire fédéral et le trésorier fédéral.. Le secrétaire fédéral délivre lui-même sa carte d’adhérent au nouvel adhérent, il peut déléguer la délivrance de la carte au secrétaire de section.. En cas d’opposition ou de doute sur l’intérêt d’une adhésion il inscrit la question à l’ordre du jour du prochain Comité fédéral.. Le processus doit se faire dans un délai le plus court possible.. 3 – Les demandes d’adhésions arrivant directement au siège de l’UDB ou sur le site internet national sont centralisées auprès d’un responsable de l’accueil des nouveaux adhérents.. Ce responsable envoi au plus vite un courrier de bienvenue avec un dossier de présentation de l’UDB au demandeur, il prévient parallèlement le secrétaire de la fédération concernée, avec copie au responsable fédéral.. L’accueil du nouvel adhérent se fait alors dans la section comme décrit au paragraphe précédent.. 4 – Des cartes d’adhérent numérotées sont éditées chaque année par le Service des Affaires Intérieures.. Elles sont remises aux secrétaires fédéraux qui les délivrent à chaque adhérent à jour de cotisation.. Le secrétaire fédéral peut déléguer aux sections cette remise annuelle des cartes.. Toute  ...   - Rôle du trésorier fédéral : Le trésorier fédéral est responsable des rentrées financières du Parti au niveau fédéral, dans le cadre des décisions nationales ou fédérales.. Il finance les dépenses engagées, après s’être assuré de leur régularité.. Il tient la comptabilité correspondante.. Il attache une importance particulière au recouvrement régulier des cotisations.. Il privilégie le paiement des cotisations par prélèvement automatique.. Il est responsable des fêtes, événements et actions financière fédérales.. Il relaie et assure le suivi des actions financières nationales.. Il est le correspondant fédéral privilégié du service national des moyens et de l’association de financement de l’UDB.. 7 - Rôle du responsable presse fédéral : Le responsable presse fédéral est responsable de la diffusion de la presse du Parti sur le territoire fédéral y compris ses aspects financiers.. Il veille à la participation de la fédération à la rédaction d’articles pour la presse du Parti.. Il est chargé d’organiser le suivi des dépositaires, de susciter des abonnements, d’organiser les ventes à la criée en liaison avec les responsables de section.. Il est le correspondant fédéral privilégié du service presse tant pour la rédaction que la gestion.. 8 - Rôle du responsable fédéral des affaires extérieures : Le responsable fédéral des affaires extérieures de la fédération a un mandat permanent de représentation de la fédération vis-à- vis de l’extérieur : presse, syndicats, partis politiques, associations, municipalités notamment.. Il agit dans le cadre des directives nationales ou fédérales, en lien avec le responsable fédéral et les responsables de sections.. Il accompagne les élus de la fédération dans leur expression publique et veille à leur harmonisation.. Il est le correspondant fédéral privilégié du service national des affaires extérieures.. Il lui transmet en particuliers toutes les expressions publiques de l’UDB de sa fédération.. Article 9 – Les sections.. 9.. 1 – Les adhérents de chaque section se réunissent après chaque Congrès fédéral pour élire leur instance dirigeante conformément à l’article 7 des statuts.. Le bureau de section statutaire se compose de trois membres au moins dont obligatoirement un responsable, un secrétaire et un trésorier.. Des membres supplémentaires ou des adjoints peuvent être élus à certaines fonctions si la section le juge nécessaire.. 2 - Rôle du Bureau de section : le bureau de section est l’instance exécutive de la section.. Le secrétaire de section envoie une convocation et établi un compte rendu écrit de la réunion diffusé à tous les adhérents de la section et au secrétaire fédéral.. 3 – Réunion de section : C’est l’instance délibérative de la section.. Elle se réunie au moins une fois par trimestre.. La réunion est convoquée par écrit avec un ordre du jour prévisionnel.. Elle prend les décisions concernant le territoire de son ressort dans le cadre des décisions nationales et fédérales.. 4 - Rôle du responsable de section : le responsable de section, membre du Comité fédéral, représente à la fois l’ensemble de la fédération à l’intérieur de sa section et sa section à l’intérieur de sa fédération.. Il veille au fonctionnement régulier de sa section, à la qualité de leur information, au développement en son sein d’un réel débat démocratique et, avec les autres membres du bureau de section, à l’application des décisions nationales et fédérales.. Il assure la représentation extérieure du Parti et de la fédération dans le territoire de sa section.. 5 - Rôle du secrétaire de section : le secrétaire de section est responsable de l’information des adhérents de la section.. En liaison avec le bureau de section il prépare l’ordre du jour des réunions de section.. Il est responsable de la rédaction et de la diffusion des comptes-rendus de ces réunions qui sont envoyés à tous les adhérents et au secrétaire fédéral.. Il tient à jour le fichier des adhérents de la section, en liaison avec le secrétaire fédéral.. Le secrétaire fédéral peut lui déléguer la remise annuelle des cartes dans la section.. Il constitue et tient à jour un fichier des sympathisants en liaison avec les autres membres du bureau de section.. Il est le correspondant privilégié du secrétaire fédéral dans la section.. 6 - Rôle du trésorier de section : le trésorier de section est responsable des rentrées financières du Parti au niveau de la section, dans le cadre des décisions nationales ou fédérales.. Il demande au trésorier fédéral de financer les dépenses engagées, après s’être assuré de leur régularité.. Il ne tient pas de comptabilité, les opérations comptables ont lieu dans la comptabilité fédérale.. Il est responsable des fêtes et actions financières de la section.. Il relaie et assure le suivi des actions financières fédérales et nationales.. Il est le correspondant privilégié du trésorier fédéral dans la section.. 7 - Rôle du responsable presse de section : le responsable presse de section est responsable de la diffusion de la presse du Parti sur le territoire de la section y compris de ses aspects financiers.. Il veille à la participation de la section à la rédaction d’articles pour la presse du Parti.. Il est chargé d’organiser le suivi des dépositaires, de susciter des abonnements, d’organiser les ventes à la criée en liaison avec le responsable presse fédéral.. Il est le correspondant privilégié du responsable presse fédéral tant pour la rédaction que la gestion.. Article 10 – Les investitures :.. La désignation des candidats membres de l’UDB aux élections ou du soutien à des candidats non membres de l’UDB fait l’objet des règles suivantes.. 10.. 1 – Pour les élections régionales, européennes, législatives et sénatoriales les décisions appartiennent au bureau politique, après consultation des fédérations concernées.. 2 – Pour les élections municipales et cantonales les décisions appartiennent aux comités fédéraux après consultations des sections concernées.. En cas de désaccord au sein de la fédération le bureau politique peut être saisi.. Par ailleurs le bureau politique veille à la cohérence globale des candidatures et peut prendre des décisions en ce sens.. 3 – Pour toute autre investiture de candidat le bureau politique doit être informé et s’en saisir si nécessaire.. Article 11 – An Emsaver, information interne.. 11.. 1 - L’UDB édite un bulletin interne se nommant An Emsaver.. Il est édité plusieurs fois par an si besoin et envoyé à tous les adhérents.. 2 – Des informations internes, réservés aux adhérents sont envoyés régulièrement par internet, notamment en cas de mobilisation importante.. Les adhérents sont invités à fournir une adresse internet pour en bénéficier.. Le bureau de section relaie les informations ainsi diffusées auprès des adhérents ne disposant pas d’internet.. 3 – Le Service des affaires intérieures est chargé d’An Emsaver et des informations internes par internet.. Article 12 - Les Jeunes UDB – UDB Yaouank.. 12.. 1 – Il est constitué un secteur jeune sous le nom de UDB-Yaouank.. Tous les adhérents de moins de 35 ans peuvent en être membre.. Il développe une réflexion et des actions propres intéressants la partie la plus jeune de la population.. 2 – Ce secteur est placé sous la responsabilité directe du bureau politique.. Pour les besoins de son fonctionnement il fait appel aux différents services.. 3 – Le secteur jeune se réuni en assemblée générale dans le mois qui suit chaque Congrès et élit un bureau dont son responsable.. Le responsable du secteur jeune est membre de droit du bureau politique.. Article 13 – Moyens et trésorerie.. 13.. 1 – Le responsable des moyens est trésorier du Parti.. Il est responsable de l’organisation du service moyen.. 2 – Le Trésorier national a l’obligation de tenir une comptabilité.. Cette comptabilité doit retracer tant les comptes du Parti que ceux des fédérations et des organisations dans lesquelles le détiendrait la moitié du capital social ou des sièges de l’organe d’administration ou exerce un pouvoir prépondérant de décision ou de gestion.. Les fédérations transmettent au siège national leurs comptes de l’année civile d’exercice avant le 1er mars de l’année suivante.. Les comptes sont arrêtés chaque année.. Ils sont certifiés par deux commissaires aux comptes et déposés dans le premier semestre de l’année suivant celle de l’exercice à la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques instituée à l’article L.. 62.. 16 du Code électoral.. 3 – Chaque trésorier fédéral est responsable de la tenue de la comptabilité fédérale.. 4 – Le produit des cotisations est réparti entre la Trésorerie nationale pour 90 % et les fédérations pour 10 %.. 5 – Les adhérents versent une cotisation annuelle.. La cotisation minimale statutaire est actuellement de 30 €, elle peut être réduite à 25 € pour les camarades ayant de très faible revenus (certains étudiants, chômeurs.. ).. Si une fédération juge qu’un camarade doit régler une cotisation inférieure à 25 € du fait de sa situation personnelle la fédération prends à sa charge le montant de la cotisation non réglée par l’adhérent.. Au-delà de la cotisation minimum il est demandé de verser une cotisation complémentaire correspondant à 1 % de leur revenu s’ils sont imposables, ou de 0,33 % de leur revenu s’ils ne sont pas imposables.. Les cotisations doivent transiter par l’association de financement du parti uniquement pour obtenir la réduction fiscale accordée au titre du financement des partis politiques.. Les adhérents sont encouragés à verser leur cotisation par prélèvement automatique.. 6– Le bénéfice des actions financières fédérales est réparti entre la Trésorerie nationale pour 30 % et les fédérations pour 70 %.. 7 – L’UDB constitue une association de financement qui, après avoir reçu agrément de la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques, est seule habilitée pour recueillir des dons.. L’association actuelle est Sevel Arc’hant.. 8 – Les élus contribuent financièrement à la vie du Parti.. Les élus disposant d’indemnités, tels que les conseillers délégués et adjoints au maire, maires et conseillers généraux, versent une contribution fixée à 30 % pour la trésorerie nationale et 10 % pour la fédération.. Les conseillers régionaux et parlementaires versent une contribution de 40 % de leurs indemnités à la trésorerie nationale.. Ces pourcentages peuvent être modulés après accord du Trésorier national en fonction des situations personnelles particulières et de l’intérêt du Parti.. 9 – Lors de chaque Congrès, le Trésorier présente un rapport financier faisant état de sa gestion pour les années écoulées depuis le précédent Congrès.. Chaque année, le Trésorier présente au Bureau politique les comptes, le Bureau politique arrête les comptes.. 10 – Le services moyens est responsable des locaux du Parti, y compris fédéraux.. Il s’assure de leur bon entretien et de leur gestion.. 11 – Le service moyens est responsable de la gestion des salariés du Parti.. Article 14 – Règlement des conflits – Sanctions – Radiations :.. 14.. 1 – En cas de manquements aux règles de fonctionnement ou aux décisions prises par une instance de l’UDB il peut être demandé par l’instance concernée ou par un membre du Bureau politique de sanctionner un adhérent.. Le service des affaires intérieures invite alors l’adhérent à s’expliquer et soumets les éléments au bureau politique.. 2 – Le bureau politique saisi d’une demande de sanction peut prononcer, en fonction des faits et des circonstances, le blâme ou l’exclusion de l’adhérent.. L’exclusion entraîne la radiation immédiate.. 3 – Sur le constat flagrant qu’un adhérent s’est mis de lui-même en dehors du Parti, le bureau politique peut décider d’en prendre acte et de constater sa radiation.. En cas de contestation de l’adhérent celui-ci peux saisir le service des affaires intérieures qui l’invite alors à s’expliquer et soumets les éléments au bureau politique suivant.. 3 – En cas de comportement entraînant un préjudice immédiat pour le parti le Responsable des affaires intérieures peut décider de suspendre une adhésion à titre conservatoire.. Il en rend compte lors de la prochaine réunion du Bureau politique.. Article 15 – Régles diverses – Démocratie interne.. 15.. 1 – Dans les réunions statutaires de l’UDB seules ont le droit de vote les adhérents à jour de cotisation.. 2 – Le vote, dans les réunions statutaires de l’UDB, se fait entre les adhérents présents physiquement, le vote par procuration n’est pas admis.. 3 - Toutes les réunions statutaires internes de l’UDB sont ouvertes à tout adhérent à jour de cotisation (Bureau politique, Assemblée fédérale, Comité fédéral, Bureau fédéral, réunion de section.. ) qui peut y demander à prendre la parole sous contrôle du président de séance.. Article 16 – Langues.. 16.. 1 -L’UDB applique un bilinguisme français breton dans le respect de la Charte Ya d’Ar Brezhoneg qu’elle a signé.. 2 – Chaque responsable dans son domaine de compétence, chaque fédération et section veille à l’application de ce bilinguisme.. 3 – L’utilisation du gallo est favorisée dans le fonctionnement du Parti.. Article 17 – Les élus de l’Union Démocratique Bretonne.. 17.. 1 – Les élus de l’Union Démocratique Bretonne doivent adhérer à l’Association des Elus Progressistes Bretons.. 2 – Les sections et fédération mettent en place un échange avec les adhérents élus de leurs territoires de façon à enrichir les apports réciproques.. Article 18 – Modification du règlement intérieur.. 18.. 1 – Le règlement intérieur peut être modifié par le bureau politique lors de ses séances ordinaires selon ses règles habituelles de fonctionnement.. Adopté à Pontivy, le 4 décembre 2012..

    Original link path: /index.php/fr/qui-sommes-nous/la-charte-d-adhesion
    Open archive

  • Title: Le Congrès de l’UDB
    Descriptive info: Texte résultant des votes du XXXI.. ème.. Congrès de l’UDB tenu à Mûr-de-Bretagne les 3 et 4 novembre 2012.. Texte résultant des votes du XXX.. Congrès de l’UDB tenu à Ploemeur les 20 et 21 novembre 2010.. Texte résultant des votes du XXIX.. Congrès de l’UDB tenu à Plérin les 8 et 9 novembre 2008..

    Original link path: /index.php/fr/qui-sommes-nous/le-congres-de-l-udb
    Open archive

  • Title: Les élus
    Descriptive info: Un réseau d'élu(e)s sur l'ensemble des cinq départements bretons.. L'UDB compte de nombreux élu(e)s, tant dans les grandes villes (Nantes, Rennes, Brest) que les villes moyennes : Quimper, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Vannes, Lorient, ou les communes plus petites ou rurales : Plouézec, Bruz, Lannion, Pontivy, Carhaix, Plérin, Paimpol, Hennebont, Redon, Indre, Couëron, Moëlan, Guingamp, Ploufragan, Pont-Croix, Bédée, Saint-Herblain, Saint-Avé, Pluvigner, Sarzeau, etc, sans oublier les intercommunalités et le Conseil régional de Bretagne administrative où siège le groupe UDB -.. Autonomie.. et.. Ecologie.. A gauche, au service des Bretons et des Bretonnes.. Quand il s'agit de mettre en oeuvre des politiques qui changent la vie concrète des Bretons, la différence entre politique de gauche et politique de droite est évidente, dans le logement, dans l'urbanisme, dans la santé, en restauration collective, pour la culture.. Les choix des élu(e)s de l' UDB sont ceux de la.. gauche bretonne.. et écologiste, en conformité avec les fondements du parti (.. ⇒ la charte de l'UDB.. Pour la Bretagne.. Les élu(e)s de l'UDB travaillent pour faire prendre en compte, dans les collectivités  ...   de Régions et Peuples Solidaires (.. ) et de l'Alliance Libre Européenne (.. ), et à ce titre, participe pleinement à la vie politique nationale et européenne à travers ses liens avec les partis français et européens de gauche, ces partis issus d’autres peuples de France et d’Europe, avec lesquels nous partageons la même ambition progressiste et respectueuse des droits humains individuels et collectifs.. Nous sommes représenté au sein du Parlement européen par François Alfonsi (RPS-.. PNC.. ) et son assistant parlementaire, Bruno Le Clainche, membre de l'UDB.. Informations utiles.. Le Responsables des élus est Herri Gourmelen.. Gael Briand est collaborateurs des élus régionaux.. Bruno Le Clainche est collaborateur de François Alfonsi, eurodéputé (RPS – PNC) au sein de l’Alliance Libre Européenne (ALE).. ⇒ le Blog des Élus.. ⇒ Contacter les élus UDB.. Les Blogs.. Blog des fédérations :.. - Trégor-Goëlo.. - Loire-Atlantique.. - Finistère.. - Rance-Penthièvre.. - Ille-et-Vilaine.. - Morbihan.. - Fédération extérieure.. Blog des élus.. - Élus municipaux.. - Élus régionaux.. - Parlement.. Les élections.. Régions et Peuples Solidaires (RPS).. Alliance Libre Européenne (ALE)..

    Original link path: /index.php/fr/qui-sommes-nous/les-elus
    Open archive

  • Title: Sevel Arc’Hant, association financement de l’UDB
    Descriptive info: Conformément à la réglementation sur le financement des partis, Sevel Arc’hant est l’association de financement de l’Union Démocratique Bretonne, créée en 2002.. Elle assure donc le financement du parti politique dit « Union démocratique bretonne ».. Elle produit des comptes certifiés.. 10 rue Hippolyte Lucas 35000 Rennes.. Agrément :.. http://www.. legifrance.. gouv.. fr/affichTexte.. do?cidTexte=JORFTEXT000000796562 dateTexte=..

    Original link path: /index.php/fr/qui-sommes-nous/sevel-arc-hant
    Open archive

  • Title: PPB : Presses Populaires de Bretagne en langue bretonne
    Descriptive info: Les Presses Populaires de Bretagne.. Les « Presses Populaires de Bretagne » sont une maison d’édition associative, dirigée par Robert Pédron, président, G.. Rioual, trésorier, Michel Génin, secrétaire, distincte de l’Union Démocratique Bretonne.. Elle publie notamment le magazine mensuel « Le Peuple Breton ».. Peuple breton.. a été lancé en 1964.. Il publie en 2014 son numéro 600 et fête aussi ses 50 ans.. Pobl Vreizh, la version en langue bretonne aujourd’hui intégrée au journal, est la publication en langue bretonne la plus diffusée et sans doute la plus lue.. DEPUIS 1964, SON OBJECTIF EST TRIPLE.. promouvoir une idée : être breton et citoyen du monde ;.. servir la cause de la Bretagne de manière démocratique,.. progressiste.. ;.. regarder et comprendre le monde à partir de la.. Un mensuel ouvert.. Si Le Peuple breton peut être considéré comme l’organe de presse de l’UDB, nous avons toujours eu le souci et la volonté d’en faire un espace de débat, de confrontation d’idées.. Chaque mois, nos colonnes sont largement ouvertes à d’autres peuples, à d’autres courants de pensée.. Un mensuel militant rédigé par des bénévoles.. Le Peuple breton est un journal militant, d’opinion, et autonome : les articles sont  ...   populaires de Bretagne.. Tous les mois, sous la responsabilité du rédacteur en chef, s’organise l’équilibre rédactionnel et le choix des articles… Objectif : paraître le premier jour ouvrable de chaque mois.. La diffusion du Peuple breton.. une progression régulière depuis plusieurs années ;.. un tirage mensuel moyen de 4500 à 5000 exemplaires, 1 500 abonnés, 500 points de vente en Bretagne, mais aussi dans les gares parisiennes.. des ventes à la criée assurées par les militants de l’UDB sur des marchés et différents lieux ou événements en Bretagne.. Impression et routage :.. Cloître imprimeurs à Saint-Thonan (29800), labellisé Imprim’Vert.. Société S2M Routage à Gouesnou.. Le Peuple breton est imprimé sur papier recyclé d’excellente qualité.. CONTACT.. Directeur de publication : Robert Pédron.. Rédacteur en chef : Gael Briand.. Responsable de la publicité : Ronan Leprohon.. Responsable administratif et diffusion : G.. Rioual.. Le Peuple Breton (contact,.. abonnement.. , diffusion) :.. 9 rue Pinot Duclos 22000 Saint-Brieuc.. Tél.. : 02 96 61 54 11.. Publicité • Presse • Critique de livres, de disques : prendre contact au 02 96 61 54 11.. S'abonner :.. udb-bzh.. net/index.. php/fr/abonnement-peuple-breton.. Conditions générales de vente.. Le Peuple Breton • Pobl Vreizh.. 54.. 11..

    Original link path: /index.php/fr/qui-sommes-nous/presses-populaires-de-bretagne
    Open archive

  • Title: Le trombinoscope
    Descriptive info: Mona Bras.. Membre du Bureau politique de l'Union démocratique bretonne et porte-parole.. Conseillère régionale de Bretagne.. Élue municipale Guingamp /.. Kuzulierez-rannvro Breizh.. Dilennadez eus kuzul Gwengamp.. Lire la suite : Bras (Mona).. Gael Briand.. Membre du Bureau politique de l'Union démocratique bretonne en charge du mensuel "Le Peuple Breton".. http://peuple-breton.. net.. Lire la suite : Briand (Gael).. Maïté Callet-Pellen.. Conseillère municipale à la ville de Nantes.. Nil Caouissin.. Responsable des jeunes de l'Union démocratique bretonne et membre du Bureau politique de l'UDB.. udbjeunes.. com.. Lire la suite : Caouissin (Nil).. Philippe Coulau.. Membre  ...   Adjoint au maire de Plouézec et vice-président de la Communauté de Communes de Paimpol Goëlo.. Lire la suite : Coulau (Philippe).. Pierre Even.. Conseiller municipal à la ville de Nantes.. Pierre Fourel.. Responsable des affaires internationales à l'UDB.. E karg an aferioù etrebroadel en UDB.. Herri Gourmelen.. Président du groupe UDB au Conseil régional de Bretagne.. Lire la suite : Gourmelen (Herri).. Plus d'articles.. Guyonvarc'h (Christian).. Kervern (Anne-Marie).. Le Gars (Naig).. Le Nedellec (Frédéric).. Leclercq (Éliane).. Moign (Isabelle).. Molac (Paul).. Pédron (Robert).. Ramel (Françoise).. Sohier (Ana).. Page 1 sur 3.. Début.. Précédent.. Suivant.. Fin..

    Original link path: /index.php/fr/qui-sommes-nous/gens-de-l-udb
    Open archive

  • Title: Actualités
    Descriptive info: 12/07/2013.. Plus d'information :.. Le jeudi 19 septembre à Nantes lors du congrès de l'ARF.. 10/09/2013.. L'Association des Régions de France tient son congrès annuel, les 19 et 20 septembre à Nantes (à la Cité des congrès).. 1- De 8h30 à 10H00.. devant la cité des congrès pour une opération de tractage • Rendez vous à 8H30 devant la Cité des Congrès, 3 rue de Valmy à Nantes.. 2- De 15H30 à 17h30.. pour une conférence de l'UDB et d'R PS en présence d'élu-e-s :.. « Une vraie régionalisation pour répondre à la crise c'est maintenant ».. RENDEZ-VOUS À 15H30 À LA MANUFACTURE DES TABACS, 11 BOULEVARD DE STALINGRAD, 44000 NANTES.. Plus d'information.. À Bannalec, le 15 septembre : Bureau politique / Burev politikel e Bannaleg d'ar 15 a viz Gwengolo.. Le Bureau politique de l'Union Démocratique Bretonne se tiendra le 15 septembre à Bannalec.. E Bannaleg e vo Burev politikel Unvaniezh Demokratel Breizh d'ar 15 a viz Gwengolo.. Le Peuple breton de septembre 2013: faut-il attendre le retour de la croissance ?.. Éditorial.. « Retour de la croissance : oasis ou mirage ? ».. Économie.. L’obsession de la croissance.. Privilégier l’emploi à la croissance….. L’identité bretonne comme argument de vente ?.. Union européenne.. Budget 2014-2020 : moins d’Europe ?.. Agriculture.. Déménagement de l’INAO ?.. Quand les productivistes se heurtent aux prix !.. Politique.. Le statut de métropole voté à l’Assemblée nationale.. Énergie.. Débat sur la transition énergétique : la contribution bretonne.. Langue bretonne.. Le breton et la science.. La Charte en question.. International.. La vie quotidienne du peuple grec… vue par des Grecs.. Xavier Vence, nouveau porte-parole du BNG.. Un jour avec….. Stéphanie Abgrall.. Pages culturelles.. Livres.. Livre du mois.. Musiques de Celtie.. Selaouit.. Courrier des lecteurs.. Iffig.. Leurre de vérité.. De Brest à Nantes.. Non.. o.. Histoire.. Mots croisés.. PB Services : colloque sur le centralisme.. La page du PB.. Le jeu du mois.. Pobl Vreizh.. Arz poblek Bro-Wened : un diskouezadeg e Karnag.. Studieriez e Bro Kebek.. Paludegezh : ar vaksin war-lerc’h kantvedoù a reuz.. Levrioù brezhonek.. Dominique Bucchini: Le bilinguisme fait notre richesse.. 21/08/2013.. Lire la tribune sur l'Humanité :.. (extrait).. Il n’entre nullement dans mon propos de stigmatiser la France ; évitons les anachronismes et les simplifications abusives.. La langue française a été la langue de l’unité nationale et un facteur de promotion sociale.. C’est la langue de la  ...   de Jean-Pierre Cavaillé historien et chercheur et avait d'abord publié sa réponse sur son.. blog.. avant de le mettre en ligne sur Médiapart.. Vous trouverez ci-dessous la tribune de Françoise Morvan et la réponse de Jean-Pierre Cavaillé.. Lire la suite : Françoise Morvan part encore en guerre contre la charte des langues régionales.. Peuple breton été 2013: d'ici et d'ailleurs.. 52 pages !.. sommaire.. Paul Molac.. « La méthanisation comme réponse à la crise de l’agroalimentaire ? ».. Agroalimentaire.. « Le Saumon » quitte Poullaouen.. Les raisons d’une crise.. Environnement.. Le danger des PCB.. Vers l’autonomie ?.. Démographie.. Migrations : casser les idées reçues.. Théâtre : « Divroa », les migrations en scène.. Désarmement.. Île Longue : une manif’ de militants ?.. Décentralisation.. L’État français : réformable ou pas ?.. Six mille personnes pour une collectivité basque.. Réunification.. Pays-de-la-Loire 2040, ou l’autopersuasion !.. Langues.. Quand l’État anéantit les efforts du conseil régional.. Manuel Valls, pompier pyromane.. Archéologie.. Les Celtes : une origine atlantique ?.. Azawad : un appel à la communauté internationale.. Miss Blue.. Les poètes-militants des années 1960-1970.. Tadalat : « Ma culture pour tout passeport ».. Festivals en Bretagne.. Festival de Douarnenez.. DVD.. Concours de haïkus.. Nono.. Université d’été de R PS.. PB Services.. 2012-2013: ur bloavezh pinvidik evit kluboù melldroad Breizh.. Ur film « e brezhoneg penn da benn » :.. Lann Vraz.. Monsanto : enebourien ar bevien.. Levrioù evit ar vugale.. Crédit photo de couverture : Sabine Comès.. paraît le premier jour ouvrable du mois.. – Rédaction : BP 1 -29850 GOUESNOU.. Le MRAP salue la condamnation de Boris Le Lay.. Souveraineté alimentaire, solidarité et justice sociale : Appel de Djakarta.. Les attitudes condescendantes et vexatoires de la colonisation : du passé ?.. Une pétition lancée pour soutenir la Collectivité Pays Basque.. Libération : Transports: des élus bretons déplorent le report de lignes LGV.. Sauver les agriculteurs ou sauver le "modèle agricole breton" du XXe siècle ?.. Mali : accord entre la transition malienne et les touaregs ce 18 juin 2013.. Atomes CROCHUS, revue du réseau "Sortir du nucléaire".. 80vet deiz-ha-bloaz Ar Falz - Eus Breizh d'ar bed : minorelezhioù hag impalaerezhioù 80ème anniversaire d'Ar Falz - De la Bretagne au monde : minorités et impérialismes.. Une résolution historique adoptée par la Ligue des Droits de l'Homme.. Page 1 sur 108.. Vidéos.. Archives 2012.. Archives 2011.. Archives 2010.. Archives 2009..

    Original link path: /index.php/fr/actualites
    Open archive

  • Title: Agenda
    Descriptive info: 23/06, Guingamp.. Bureau politique / Gwengamp.. Burev politikel.. 10/06/2013.. Le Bureau politique de l'Union Démocratique Bretonne se tiendra le 23 juin à Guingamp.. E Gwengamp e vo Burev politikel Unvaniezh Demokratel Breizh d'an 23 a viz Even.. 15/06, Nantes.. Forum pour la Bretagne de demain.. 31/05/2013.. Le 15 juin 2013, à Nantes : forum citoyen de Bretagne / forom keodel Breizh -.. 09/06, Ile Longue (Crozon).. De 10h à 18h, à Crozon-Le fret, face à la base de sous-marins nucléaires de l’Île Longue.. 14/05/2013.. Les peuples résistent à travers des réseaux de luttes et de solidarité qui portent leur aspiration fondamentale à une culture et une civilisation de justice et de paix.. Le 9 juin, de 10h à 18h, à Crozon-Le fret, face à la base de sous-marins nucléaires de l’Île Longue, exprimons ensemble cette aspiration au FESTIVAL DEBOUT TOUT LE MONDE !.. Pour l’élimination des armes nucléaires.. Pour une civilisation de justice et de paix.. Pour : La justice, la dignité, la solidarité, la paix.. Du 25/05 au 09/06..  ...   9 juin pour former une seule et même marche finale jusqu’au port du Fret, face à la base des sous-marins nucléaires où se déroulera le festival "Debout tout le Monde".. Les marcheurs sont autonomes et libres de n’éffectuer qu’une partie des itinéraires proposés.. Voir les détails et tous les renseignements sur.. http://culturedelapaix.. org/festivaljusticepaix/marches/.. Bulletin d'inscription sur.. org/wp-content/uploads/3marches-bulletin.. pdf.. 19/05, Guérande.. Bureau politique / Gwenrann.. 29/04, Rostrenen.. Un plan breton bâtiment durable.. La région organise une rencontre le 29 avril à Rostrenen.. Votation citoyenne symbolique pour la réunification de la Bretagne le 6 avril à Nantes, place du commerce (10-13h).. 23/03 à 15h, Chartres-de-Bretagne.. Manifestation contre l'extrême-droite.. 18-24/03.. Semaine du breton et du gallo.. 30/03, Nantes.. Formation UDB sur la question de la réunification samedi 30 mars.. 04-05/04, Rennes.. Colloque portant sur l'UDB : un parti autonomiste dans un État unitaire.. 18/04, Lorient - Palais des Congrès.. Journée "Déséquilibres terrritoriaux en Bretagne" par les Géographes de Bretagne.. Mars 2013.. 11-13/04.. Assemblée générale de l'Alliance Libre Européenne 2013.. Page 1 sur 9..

    Original link path: /index.php/fr/actualites/agenda
    Open archive


  • Archived pages: 996